pixel
  Accueil  ›  Problèmes de Cheveux  › 
pixel
coiffure Hairfindertrademark
Cheveux, Coiffures & Mode Capillaire
 
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
coiffures sur  Hairfinder.com
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
simulation coiffures
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel
pixel

Enlever la pilosité indésirable

La pilosité indésirable est un problème qui touche chaque femme au moins une fois dans sa vie. Qu'il s'agisse du visage, des jambes ou de partout ailleurs sur le corps, l'art d'enlever les poils constitue une part importante de l'industrie des cosmétiques. Il existe des dizaines de méthodes pour ôter des poils, et on les classe en deux catégories : temporaires et permanentes.
 
Les temporaires :
 
Comme leur nom l'indique, ces méthodes d'épilation donnent des résultats qui ne durent que sur des périodes courtes et nécessitent d'être répétées souvent (en général au bout de quelques jours).
 
Le rasage : pour se raser, il faut utiliser des lames de métal affûtées (ou des outils multi-lames) afin de couper les poils à la surface de la peau. C'est économique, rapide et généralement sans douleur. Cependant, l'effet ne dure qu'un temps très court et dans la plupart des cas, il faut répéter l'opération quotidiennement pour garder un aspect doux. On peut aussi observer des cas de poils incarnés chez certaines femmes. Contrairement à ce que prétend la croyance populaire, se raser ne rend pas le poil plus épais et plus sombre. Une étude clinique américaine publiée dès 1928 a prouvé que les poils ne repoussaient pas plus épais et plus noirs.
 
Les dépilatoires : il s'agit généralement de crèmes, poudres et lotions qui contiennent des solutions chimiques permettant de dissoudre le poil à la surface de la peau. Elles sont également bon marché, rapides et souvent sans douleur. Mais, comme pour le rasage, c'est provisoire et cela nécessite d'être renouvelé tous les deux ou trois jours pour conserver un aspect doux. Cela présente aussi un risque (spécialement pour les gens à la peau sensible) d'irritation de la peau et de brûlures chimiques.
 
La friction : Il s'agit d'une méthode d'épilation moins courante car ses effets sont limités. On l'utilise principalement sur les poils fins sur les jambes. Une surface rugueuse (habituellement attachée à un gant) est utilisée pour enlever les poils à la surface de la peau. Cela présente l'avantage de nettoyer la peau. C'est aussi plutôt bon marché, avec un résultat qui tient à court terme et cela doit être répété au bout de quelques jours pour que la peau reste douce. Il faut bien faire attention à ne pas frotter trop fort pour éviter les irritations et les abrasions.
 
Il existe des méthodes temporaires qui tiennent au-delà de quelques jours. Ces méthodes sont :
 
L'épilation : Cela implique l'utilisation d'une pince à épiler pour tirer les poils de leur racine, un par un, ou plusieurs à la fois. On l'utilise généralement pour de petites surfaces, comme les sourcils ou les poils de barbe isolés. Le processus est trop douloureux et trop lent pour que les femmes soient tentées de l'utiliser pour de grandes surfaces comme les jambes, ou sur les zones sensibles comme le maillot. Si elle est mal faite, l'épilation peut gratter et irriter la peau.
 
La cire : Une cire chaude est appliquée sur la peau et un ruban de papier est pressé sur la cire. En arrachant le papier, la cire et les poils partent avec. La cire est généralement bon marché, mais les poils peuvent se briser sur ou sous la surface de la peau, entraînant des résidus ou des poils incarnés. Le procédé peut être difficile à réaliser. De nombreuses femmes trouvent que ça fait mal. Il faut également prendre garde aux irritations de la peau.
 
Le sucrage : le procédé est assez similaire à celui de la cire. Il comprend l'utilisation d'une pâte épaisse (constituée généralement de sucre, d'où le nom) qui est appliquée sur la peau et recouverte d'une bande de papier. Le papier est ensuite tiré rapidement, emportant les poils avec lui. C'est bon marché et rapide, mais cela peut laisser des poils cassés en surface. C'est potentiellement aussi douloureux que la cire.
 
Le filetage : cette technique est appelée Khite en arabe et Fatlah en égyptien, et réalisée par un praticien qui tiens une extrémité d'un fil de coton entre ses dents et l'autre extrémité dans sa main gauche. La partie du milieu est enroulée entre l'index et le majeur de la main droite. Le praticien utilise la boucle pour attraper une série de poils et les tirer de la peau. C'est relativement peu cher et le résultat peut durer quatre semaines, mais il sera difficile de trouver des praticiens hors des grandes villes. C'est efficace sur les sourcils et les poils de barbe, mais cela peut avoir des effets secondaires, comme les rougeurs à la surface de la peau ou des changements de pigments.
 
Page Suivante
 
Coiffures virtuelles - Logiciel coiffure




pixel
pixel
Accueil       Echange de liens      Logiciel Coiffures      Sitemap       Engagement de confidentialité       Utilisation du site web       Anglais