Les principes de base du coiffage à chaud (2)

Coiffure en fer plat
 
Page précédente
 
Vous devez également savoir comment vous occuper de votre type de cheveux. Je suis impressionnée par le nombre de femmes aux cheveux bouclés, qui n’utilisent pas de diffuseur sur leur sèche-cheveux. Et ce sont ces mêmes femmes qui se plaignent de ne pouvoir utiliser un sèche-cheveux parce qu’il fait disparaître leurs boucles. Le diffuseur crée un flux doux, parfait pour sécher les cheveux et laisser les boucles intactes.
 
Le diffuseur est aussi un accessoire essentiel pour les femmes aux cheveux fins. La vitesse maximale d’un sèche-cheveux est souvent trop élevée pour permettre un quelconque contrôle de ce type de cheveux, et ces derniers s’assèchent très facilement.
 
Un autre groupe de femmes faisant souvent des erreurs lors du séchage de leurs cheveux, sont celles qui ont les cheveux longs et épais. Elles essayent la plupart du temps de sécher tous leurs cheveux en même temps, mais ne parviennent qu’à sécher ceux de l’extérieur. Si vous avez les cheveux longs et épais, votre meilleure chance de séchage est de les séparer en trois sections horizontales. Séchez la section inférieure en premier, puis laissez retomber la section du milieu et séchez-la. Enfin, finissez le séchage en vous occupant de la section supérieure. Vous obtiendrez ainsi un séchage uniforme sans dessécher les cheveux extérieurs.
 
Enfin, je dois dire que la plus grosse erreur commise par la plupart des femmes pour le séchage de leurs cheveux, c’est la façon dont elles orientent le flux d’air. J’ai vu des femmes qui tenaient des sections de cheveux éloignées de la tête et qui dirigeaient le flux d’air vers l’intérieur, en direction du cuir chevelu. Si vous voulez avoir une idée du résultat, pensez à des tuiles sur un toit pendant un ouragan ou une tornade. Nous avons tous vu des images de ces tempêtes et regardé les vents forts souffler le long des toits des maisons et soulever les tuiles.
 
Et bien, les cuticules des cheveux sont montées comme les tuiles et toutes ces « tuiles » sont dirigées vers les pointes des cheveux. L’air chaud et puissant, qui souffle à l’inverse de la pousse des cuticules, soulève les écailles de ces dernières et peut endommager les cheveux et avoir tendance à emmêler et à faire des nœuds, surtout avec les cheveux longs. Il faut toujours diriger le flux d’air dans la même direction que la pousse des cheveux. Les cuticules resteront ainsi plates et les cheveux seront brillants.
 
Les fers à friser et les bigoudis chauffants
 
J’ai combiné ces deux appareils, parce que, bien que différents, ils fonctionnent sur le même principe : celui d’utiliser de la chaleur pour boucler les cheveux. La plainte que j’entends le plus souvent au sujet des fers à friser et des bigoudis chauffants (surtout à propos des bigoudis chauffants), c’est que les boucles ne tiennent pas. La plupart du temps, l’appareil n’est pas le problème. C’est plutôt les cheveux qui n’ont pas été bien préparés pour le frisage.
 
Certaines femmes ne réalisent toujours pas que leurs cheveux doivent être complètement secs avant l’utilisation d’un fer à friser ou de bigoudis chauffants. Elles pensent que, leur fer à friser ou leurs bigoudis chauffants utilisant de la vapeur, leurs cheveux peuvent alors être « un peu humides » ou parce que ces appareils chauffent les cheveux, ils finiront de les sécher. Dans les deux cas, l’utilisatrice a tort.
 
Les liens affectés par le processus de coiffage à chaud sont les liens de sel et d’hydrogène dans les cheveux. La chaleur et l’humidité vont tous les deux briser ces liens. Si les cheveux sont humides lorsque vous utilisez un appareil chauffant, la chaleur peut aider à briser ces liens, mais les cheveux seront probablement encore humides et les liens ne se seront pas reformés en une nouvelle forme bouclée.
 
Il ne faut pas non plus que votre fer à friser ou vos bigoudis chauffants « finissent le processus de séchage » pour vous. La seule façon dont la chaleur retire l’humidité, c’est par évaporation ou en augmentant la température de l’humidité jusqu’au point d’ébullition. En réalité, lorsque vous appliquez un fer à friser chaud ou des bigoudis chauffants sur des cheveux même légèrement humides, vous les cuisez. Ce processus peut causer des dommages irréparables à vos cheveux.
 
Donc, assurez-vous que vos cheveux sont complètement secs avant d’utiliser un fer à friser ou des bigoudis chauffants. Assurez-vous également d’utiliser un peu de produits coiffants sur vos cheveux, soit avant de les sécher (utilisez par exemple un gel coiffant) soit avant d’utiliser l’appareil chauffant choisi (utilisez par exemple de la laque). Ces produits donneront plus de structure à vos cheveux et aideront les boucles à rester aussi longtemps que possible.
 
Les fers à lisser
 
J’aurais presque pu inclure les fers à lisser avec les fers à friser et les bigoudis chauffants, mais il y a une erreur que les femmes commettent avec les fers à lisser et qui ne s’appliquent pas aux deux autres appareils chauffants. Tout comme avec les fers à friser et les bigoudis chauffants, les cheveux doivent être complètement secs avant d’utiliser un fer à lisser, et vous obtiendrez de meilleurs résultats si vous utilisez aussi un produit coiffant. Toutefois, l’erreur la plus commune que les femmes commettent avec les fers à lisser, c’est la façon dont elles se sèchent les cheveux.
 
Un grand nombre de femmes pensent que, puisqu’elles vont lisser leurs cheveux avec un fer à lisser, elles ne doivent en fait que s’occuper de sécher leurs cheveux. Mais si vous raidissez vos cheveux pendant que vous les sécher au sèche-cheveux, avant d’utiliser le fer à lisser, vous remarquerez que vous obtiendrez de bien meilleurs résultats.
 
Une autre erreur que les femmes font avec l’utilisation de leur fer à lisser, c’est de surcharger ce dernier. Elles essayent de passer trop de cheveux en même temps dans le fer. Cette surcharge ne fait que causer une tension et une chaleur inégales, le résultat étant un lissage inégal. Cette erreur peut également endommager les cheveux à l’extérieur de la section en train d’être lissée, parce que notre première intuition est de laisser le fer en place plus longtemps.
 
Les sections à lisser ne devrait pas dépasser 3,125 mm d’épaisseur. Prenez une fine mèche de cheveux, placez-la entre les deux plaques du fer, positionnez celui-ci à la hauteur du cuir chevelu, pressez les plaques et faites glisser le fer vers les pointes, de façon égale et sans à-coups. Lisser vos cheveux au fer va donc maintenant prendre plus de temps qu’avant, mais le résultat en vaut vraiment la peine.
 
©hairfinder.com
Photos: Alex Oakenman/Shutterstock